Où trouver les adresses emails de tes (futurs) clients en toute légalité ?

Dernière mise à jour : 16 nov.

Tu aimerais envoyer des newsletters à tes clients et prospects ? Exploiter ce mode slow et ciblé de communication ? Voici quelques trucs et astuces que j'ai moi-même expérimentés, pour collecter des adresses emails stratégiques pour mon activité, tout en respectant le Règlement Général de Protection des Données.

où trouver les adresses email de ses prospects ?

La newsletter nourrit une relation de confiance

La newsletter est l'outil idéal pour garder contact en douceur, avec humanité car, comme son nom l'indique, elle permet de donner de vos nouvelles, d'entretenir une relation de confiance à long terme avec tes clients et prospects.


La première question à te poser pour mettre en place ce dispositif dans ton arsenal : disposes-tu des adresses email de tes clients/prospects ? Ou comment enrichir cette liste d'envoi ?


Scanne ta boîte de réception

Le premier réflexe à adopter, sans risquer d'aller à l'encontre du règlement général de protection des données (RGPD), c'est de scanner sa boîte de réception et de récupérer les adresses emails de tes clients.

Encode-les dans un tableur avec différents champs même si tu ne disposes pas de toutes ces informations au départ :

  • nom

  • prénom

  • adresse email

  • entreprise



Cartes de visite & événements networking

Tu participes à des événements networking ? Collecte les cartes de visite des personnes que tu rencontres et qui font partie de ton public cible.

Demande à ces personnes si elles sont intéressées de recevoir ta newsletter. Profite de cette occasion pour expliquer ce que tu proposes dans ces contenus réguliers.


Une fois à la maison, tu peux encoder manuellement et individuellement ces adresses email dans un tableur ou directement dans ton outil de création et d'envoi de newsletters (Mailchimp, Mailerlite, Mailjet, SendinBlue...).


Sache aussi que les adresses professionnelles de type contact@nomdelasociete.be ou info@nomdelasociete.be sont considérées comme des coordonnées morales (et non personnelles). Tu peux donc en toute légalité envoyer des contenus promotionnels à ce type d'adresse. Garde toutefois en tête ton ciblage pour une meilleure efficacité de tes campagnes.


Des formulaires à remplir sur ton comptoir

Tu es commerçante ou commerçant ? Le plus simple est encore de disposer un paquet de formulaires sur ton comptoir. Propose à tes clients de recevoir en exclusivité tes promotions, tes conseils et inspirations par email en remplissant un document.

Formulaire d'inscription à la newsletter comptoir

Pense à ajouter la mention suivante sur le formulaire :

« En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données saisies soient exploitées dans le cadre de la communication de [ nom de votre commerce ] » + case à cocher "J'accepte" »


Tu peux également trouver les coordonnées email de tes clients dans ton logiciel de caisse. Exporte-le au format .CSV, pour pouvoir l'importer dans ton outil de création et d'envoi de newsletter.


Un formulaire d'inscription sur ton site Internet

Tu as un site Internet ? Ajoute un formulaire d'inscription à ta newsletter, préalablement créé dans ton outil de création et d'envoi de newsletters. Tu récupères ainsi directement les adresses dans ta liste d'envoi, prête à l'emploi !


Grâce au formulaire double opt'in également prévu sur la plateforme d'envoi, tu t'assures que les abonnés à ta newsletter confirment leur souhait de recevoir ta newsletter. C'est ce que l'on appelle le consentement, condition ultime de conformité au Règlement Général de Protection des Données.


Pense à rendre ton formulaire double opt'in convivial en vérifiant que le texte est traduit dans la langue de ton public cible. C'est aussi l'occasion de mettre en avant un contenu : une page de vente, un podcast ou autre.


Autres moyens de glaner des adresses emails

Sur le web, il existe pléthore d'autres moyens pour glaner des adresses emails, même très ciblées : organiser un webinaire, offrir des contenus gratuits comme des ebooks, des fiches pratiques, des check-lists... Ces actions peuvent toutefois se révéler très chronophage. Il vaut mieux estimer au préalable le retour sur investissement.



Cet article t'a plu ?





8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout