• The Slow Writer

Carnet de confinement : la visioconférence et moi.

Mis à jour : mai 8

Le confinement nous force à revoir nos modes de fonctionnement et a tendance à mettre en avant la technologie pour nous sortir de l'impasse. Active dans le secteur du web, je n'étais, à priori, pas contre les outils de visioconférence. L'expérience clairement m'a fait déchanté. Voici pourquoi.



Etre suffisamment proche pour percevoir leurs doutes, leur incompréhension, leur satisfaction, leur ressenti...

La formation à distance

Depuis plusieurs années, je m'essaie à la formation en présentiel. L'idée, c'est de proposer une formule moins onéreuse aux petites entreprises, associations, indépendants afin de leur donner des outils en matière d'écriture web et de référencement naturel de leur site. En investissant dans la formation, ils font une fois la dépense et peuvent ensuite se débrouiller seuls. On peut dire que ça fonctionne plutôt bien. L'offre rencontre son marché, particulièrement en zone rurale.


Suite aux mesures de confinement conséquentes à la crise sanitaire, les méthodes de travail ont évidemment dû être revues. De nombreux travailleurs et opérateurs de formation semblent s'accommoder des outils de visioconférence pour poursuivre leurs activités et tant mieux ! En ce qui me concerne, je n'étais, à priori, pas contre. D'autant qu'avant le confinement, j'avais aussi suivi 3 webinaires (que je vous recommande d'ailleurs) réalisés par les équipes des Hubs Créatifs de Charleroi et Namur, et que j'avais trouvé ça plutôt bien foutu. J'étais donc partante pour poursuivre le coaching à distance durant cette période de confinement.


Le problème quand on forme des personnes qui ne sont pas à l'aise avec les nouvelles technologies, c'est que la formation à distance prend vite devenir un gros cafouillage. Même si l'on tente par tous les moyens et avec le vocabulaire adéquat mais simple d'expliquer le fonctionnement de l'outil, par exemple, ça reste parfois extrêmement compliqué de se faire comprendre. Le coaching prend alors beaucoup plus de temps et fatigue tant le coach que le « coaché ». Les frustrations de part et d'autres rendent l'expérience assez désagréable. Apprendre, ça doit rester un plaisir. Et puis, que va-t-il rester des connaissances transmises ?


Une distance qui dérange

Quant aux rendez-vous clients à distance, 1 sur 2 a foiré ces dernières semaines, à cause d'une mauvaise connexion. Quand ça marche, évidemment, ça aide. Et puis, ça m'a fait beaucoup de bien de voir des gens, autres que les personnes avec qui je vis. L'isolement me pèse beaucoup (d'où mon intérêt pour les espaces de coworking). Je suis dès lors très reconnaissante de m'être vue confier des missions qui m'ont occupé intelligemment durant ce confinement.


Lorsque l'on est habitué aux relations dans la vraie vie, il faut compenser l'impossibilité de communiquer avec tout le langage non verbal et l'environnement qui apporte de l'information en donnant la compréhension du contexte dans lequel on se trouve.


Par ailleurs, le décalage même minime qui existe en visioconférence rend la conversations moins fluides. Quant aux petites blagues, jeux de mots et notes d'humour, il faut presqu'oublier.


J'avoue, je n'aime pas les visioconférences ! J'aime tellement mieux voir les gens en vrai, être suffisamment proche pour percevoir leurs doutes, leur incompréhension, leur satisfaction, leur ressenti... Alors ne me parlez pas de télé-networking, ni d'afterwork en ligne. Je trouve ça trop triste et je préfère encore attendre le déconfinement avant de faire de nouvelles connaissances, continuer à développer mon réseau ou décompresser avec des coworkers. Ce qui me manque par dessus tout, c'est la chaleur humaine et la convivialité. Alors pardonnez-moi si j'ai refusé vos invitations. Cela ne fait que raviver la hâte de vous revoir en chair et en os (surtout en chair si j'ai bien compris :)).


Je vous souhaite de tout coeur une bonne continuation et de nouveaux projets qui vous passionnent ! A très vite...

Céline Hauwel
SEO Copywriter freelance
 
Coworking : Chimay - Couvin
Homeworking : Sivry-Rance

 

T: +32(0) 476/77.69.63

BE 0644 616 072

hello@c-copywriting.com

Restons en contact. Abonne-toi ici !
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Icône social Instagram

© 2020 c•copywriting | Tous droits réservés.